Biographie de l’auteur : 

Maître du thriller, Bernard Minier a été en 2020, avec son précédent roman, La Vallée, l’auteur de polars le plus lu en France. Il est traduit et salué dans le monde entier. La Chasse est son neuvième roman.

Présentation de l’éditeur :

« Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper. »

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…

Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d’une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.

Une enquête où Martin Servaz joue son honneur autant que sa peau.

Editions : Xo éditions

Date de sortie : 1 avril 2021

Pages : 480 pages

Site de l’auteur

Disponible sur en audio book sur Lizzie

Mon avis :

“La chasse”, voilà un titre plutôt évocateur lorsque l’on parle de thriller alors vous pensez bien que cela a fortement attiré ma curiosité. D’autant plus que Bernard Minier est un auteur dont j’entends beaucoup parler et que j’avais envie de découvrir. Aussi lorsque sur le site Babelio, ils ont proposé le livre dans le cadre de la masse critique du mois d’octobre 2021 : Mauvais Genre, je me suis empressée de m’inscrire et j’ai eu la chance d’être choisi.     

L’histoire débute, sans surprise, avec la mort d’un jeune homme, issu des quartiers populaires, sur une route des forêts d’Ariège. Que faisait-il là ? Pourquoi semblait-il chassé ? Et surtout pourquoi portait-il un masque de cerf sur la tête ? Autant de questions auxquelles vont devoir répondre le commandant Servat et son équipe.

Au vu des critiques sur les différents titres de l’auteur, je m’attendais à un thriller haletant et je n’ai, dans l’ensemble, pas été déçue. L’histoire démarre très vite et on est rapidement plongé au cœur d’une intrigue complexe. Malheureusement, le fait de savoir assez rapidement qui est à l’origine de toute cette affaire, m’ a fait perdre un peu de mon intérêt. Ce qui est dommage, car j’aurai aimé, au cours de ma lecture, trembler un peu plus pour la vie de nos protagonistes. Petite précision, pour ceux qui comme moi sont un peu sensibles aux passages un peu sanglants et qui se poseraient la question, je n’ai pas relevé de scène trop difficile à lire.   

Les personnages sont très réussis, surtout le commandant Servat et son équipe. J’ai aimé les suivre durant l’enquête et découvrir leurs caractères. J’ai maintenant très envie de lire les premiers livres de l’auteur afin de voir leurs évolutions. Car oui, même s’il s’agit d’enquêtes indépendantes les unes des autres, il y a quand même une sorte de fil rouge avec le suivi des personnages. Mais rassurez-vous, il n’est, néanmoins, pas nécessaire d’avoir lu les titres précédents pour profiter pleinement de « La chasse ».

Le titre est très ancré dans la réalité, peut-être un peu trop. Comme l’histoire se déroule en 2020, les personnages portent des masques, on parle de confinement et je dois avouer qu’au premier abord, cela m’a fait bizarre. Il traite également de sujets assez sensibles tels que la politique, la condition policière, la justice ou encore les banlieues. Une photographie, un peu clichée, de notre société actuelle qui pourrait, je le crains, gêner certaines personnes.  

Cette plongée au cœur de l’Ariège m’a permis de découvrir la plume addictive de l’auteur. Les chapitres sont finalement assez courts mais nous donnent à chaque fois envie de continuer à lire. J’ai reçu le livre en format livre audio, et je dois dire que je n’ai pas vu passer les 12h12 de lecture. Le narrateur, Hugues Martel est convaincant dans sa lecture ce qui permet une immersion totale et rapide de l’histoire. 

En résumé, cette première rencontre avec Bernard Minier fut donc agréable et ce, malgré les quelques bémols évoqués plus haut. J’ai pris plaisir à découvrir sa plume et il est certain que “La chasse » ne sera pas ma seule lecture de l’auteur. Je remercie à nouveau Babelio de m’avoir sélectionnée et de m’avoir permis la découverte.      

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.

Si vous souhaitez essayer ou vous abonner à Audible (livres audio) vous pouvez bénéficier d’un mois d’essai gratuit : ICI

Pour ceux ne peuvent se rendre en librairie voici un lien Amazon :