Biographie de l’auteur : 

Née en 1943, Joanne Fluke vit dans le Minnesota, confectionne des cookies délicieux et écrit des livres : la saga d’Hannah Swensen est déjà traduite dans quinze langues.

Présentation de l’éditeur :

Hannah Swensen est de retour dans sa ville natale d’Eden Lake. Entre sa mère, plutôt envahissante, et l’ouverture de sa boutique, le Cookie Jar, elle a fort à faire. Son quotidien devient plus passionnant encore quand son livreur, Ron LaSalle, est retrouvé assassiné juste derrière son magasin. Le beau-frère d’Hannah, shérif adjoint du comté, fait appel à elle pour l’aider à trouver le coupable. Un nombre surprenant de suspects et de mobiles émergent alors. Très vite Hannah va réaliser qu’elle n’est pas seulement douée pour les cookies, mais qu’elle est aussi une enquêtrice hors pair.

Fous rires et frissons, mystères et pépites : cette histoire pleine de rebondissements ressemble au meilleur cookie du monde : sucrée mais légère, surprenante de bout en bout.

Editions : Le cherche midi

Date de sortie : 1er avril 2021

Pages : 544

Mon avis :

Cosy murder ou cosy mystery vous avez déjà entendu ces noms ? Ou plutôt ce genre littéraire ? Pour ma part, je ne connaissais pas du tout ces termes jusqu’il y a peu. C’est avec le visionnage des carnets de bord de Estelle – petite lectrice que j’ai entendu parler de cette catégorie littéraire. Assez rapidement, j’ai eu envie de découvrir ce que donnait le genre. Ainsi, lorsque j’ai voulu choisir le premier titre que j’allais essayer, mon choix s’est naturellement porté sur un titre à la fois évocateur et gourmand “ Meurtres et pépites de chocolat “ de Joanne Fluke. J’ai donc commencé la lecture de ce policier où se mêlent enquêtes et humour avec beaucoup d’attentes.

Nous suivons Hannah Swensen, une jeune femme revenue dans sa ville natale, Eden Lake, à la suite d’une déconvenue. Elle est célibataire au grand désespoir de sa chère maman et vit avec Moshe son chat. À son retour, elle a décidé d’ouvrir une sorte de salon de thé, le Cookie Jar, dans lequel elle prépare et vend, comme son nom l’indique, des cookies qui je dois dire m’ont donné faim plus d’une fois au cours de ma lecture. Un matin, alors qu’elle est dans son arrière-boutique en train de préparer les biscuits pour la journée, elle constate que Ron LaSalle, le livreur de lait, est en retard, ce qui ne lui ressemble pas du tout. Elle décide donc de sortir à l’arrière de sa rue, là où se passent les livraisons et se rend compte que la camionnette de ce dernier s’y trouve et qu’il a été assassiné. Pas plus traumatisée que cela par la situation, elle propose à son beau-frère, shérif adjoint du comté, de l’aider à mener l’enquête.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Hannah que j’ai trouvé très attachant, surtout en fin de tome avec l’histoire hors enquête criminelle qui se déroule. Elle est intelligente, drôle, indépendante et n’hésite pas, pour aider son beau-frère, à s’investir à 200%. Parlons-en de son beau-frère ! Malheureusement pour notre héroïne, et malgré sa profession, on ne peut pas dire qu’il sera d’une grande aide dans cette enquête au point que ça peut parfois devenir un peu agaçant. Heureusement, et contre toute attente, elle pourra compter sur l’aide de sa sœur. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé voir leur relation évoluer au fil des pages. Néanmoins, il est important de souligner que la vraie star du titre c’est Moshe, le chat de notre héroïne.

J’avais quelques craintes lorsque j’ai découvert que la série avait été écrite pendant les années 2000 et qu’elle arrivait seulement dans nos contrées. J’avais un peu peur de me retrouver dans un cliché de cette période aux Etat-Unis. Toutefois, mes doutes se sont vite envolés, j’ai totalement adhéré au style bien qu’un peu suranné et à l’histoire mise en place par Joanne Fluke, et ce, malgré quelques petites incohérences et facilités dans le récit. 

Une nouvelle fois, je ne peux que souligner le travail éditorial soigné du Cherche midi. La couverture est très jolie, attrayante, reflète bien l’ambiance du livre et donne envie de se plonger dans l’histoire. Que dire des en-têtes de chapitres qui apportent un chouette plus à l’ouvrage. Pour les plus gourmands d’entre nous, certaines recettes de cookies sont distillées au fil du roman.

Je ne peux que recommander ce premier tome « Des Enquêtes d’Hannah Swensen » à celles et ceux qui comme moi aiment les enquêtes, mais qui auraient envie malgré tout d’un peu plus de légèreté. Ma première incursion dans ce genre littéraire est donc réussie, nul doute sur le fait que d’autres titres viendront étoffer ma bibliothèque à commencer par le tome 2 : Meurtres et Charlotte aux fraises que je compte bien dévorer sous peu. 

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.

Pour ceux ne peuvent se rendre en librairie voici un lien Amazon