Biographie de l’auteur :

Serena Giuliano est italienne et vit à Metz. Sur ses blogs et dans ses livres, elle rit de son rôle de mère, s’indigne sur la condition féminine et la cuisson des pâtes. Deux causes chères à son cœur. Elle signe ici son premier roman.

Présentation de l’éditeur :

Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Pour affronter sa deuxième grossesse, elle décide d’aller voir une psy.

Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…

À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Editions : Pocket

Date de sortie : 5 mars 2020

Pages : 272

Mon avis :

Ciao Bella est le premier livre de la blogueuse, et maintenant autrice à succès, Serena Giuliano. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’avant de me lancer, j’en avais entendu beaucoup de bien. Alors lorsqu’au détour d’une balade dans ma librairie, j’ai découvert que le titre était sorti en poche, je ne me suis pas fait prier pour me le procurer.

Anna est mariée, maman d’un petit garçon et enceinte de son deuxième enfant. Sur le papier, elle a tout pour être heureuse. Mais voilà, notre héroïne est aussi bourrée d’angoisses, de colère et de peurs. C’est pour cela qu’elle décide, à la découverte de sa nouvelle grossesse, de combattre ses démons et de suivre une thérapie. C’est d’ailleurs cette dernière que nous allons suivre puisque le récit se concentre sur les échanges entre Anna et sa psy.

Anna est le genre de personnage qui nous ressemble et que j’aime retrouver dans mes lectures. Elle n’est pas parfaite, bien au contraire, et cela nous permet de nous sentir proche et de nous reconnaître en elle. Anna est à un stade de sa vie où elle se pose beaucoup de questions sur ce qu’elle est, mais surtout ce qu’elle voudrait être. Mais comment parler d’Anna sans parler de sa Nonna ? Mon dieu, que j’ai aimé ce personnage, une mamie comme on aimerait tous avoir. Lleur relation est juste tellement belle et c’est d’ailleurs ce qui les rend particulièrement attachantes.

Ciao Bella sent bon l’italie, la famille, la vie tout simplement. Ne vous attendez pas à de la grande littérature mais plutôt à une plume simple, addictive, assez brute, qui ressemble un peu à celle que l’on retrouve dans un journal intime. Je dois avouer qu’avant de lire Ciao Bella, je ne connaissais pas du tout Serena Guiliano mais j’ai aimé son récit qui, si j’ai bien compris, est autobiographique. Une chose est sûre : je vais maintenant suivre ses sorties littéraires de près. Je viens d’ailleurs de me procurer Mamma Maria qui sera très probablement l’une de mes prochaines lectures.

Malgré tout, ce livre n’est pas exempt de défauts et certaines choses m’ont un peu laissée perplexe. Je n’ai par exemple pas vraiment ressenti de difficulté lorsque notre héroïne a changé de métier, cela m’a donné l’impression que tout était trop facile. Et la deuxième chose qui m’a un peu dérangée diront nous, ce sont les références à ses deux amies, elles-mêmes autrices à succès, mais pas de quoi gâcher ma lecture.

En résumé, Ciao bella est une super lecture, j’ai aimé ce que nous raconte Serena Giuliano et je lirai avec plaisir ses autres romans. Si vous cherchez une histoire qui fait du bien au moral, avec une héroïne attachante et qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui, alors Ciao Bella est fait pour vous. Je tiens tout de même à vous mettre en garde, car lorsque vous aurez refermé ce livre, vous aurez une forte envie de partir vivre la bella vita sous le soleil d’Italie.

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.