Biographie de l’auteur : 

Lucinda Riley est née en Irlande. Après une carrière d’actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision, elle écrit son premier roman à 24 ans. Ses livres ont depuis été traduits dans plus de trente langues et se sont vendus à vingt millions d’exemplaires dans le monde entier. Elle figure fréquemment en tête de liste des auteurs bestsellers du New York Times et du Sunday Times. 

Depuis plusieurs années, Lucinda est plongée dans l’écriture de la série Les Sept sœurs, qui suit le destin de sœurs adoptées et s’inspire de la mythologie qui entoure la célèbre constellation de la Pléiade. La saga est devenue un phénomène mondial : tous les tomes ont été n°1 des ventes. Elle est en cours d’adaptation pour une série télévisée. 

Présentation de l’éditeur :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu’elles étaient bébés, Ally d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Ally, la deuxième sœur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu’une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d’héritage vont la mener au cœur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l’histoire intense d’une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent un siècle plus tôt. Une famille aux lourds secrets…

La Sœur de la tempête est le deuxième tome de la série événement Les Sept Sœurs, qui a conquis 20 millions de lecteurs dans le monde entier. À travers ces romans au souffle unique, peuplés de personnages inoubliables, liés par les drames et l’amour, Lucinda Riley a affirmé son immense talent, créant un nouveau genre littéraire à part entière.

Éditions :Le Livre de Poche

Sortie le 17 juin 2020

Traduction : Marie-Axelle de la Rochefoucauld

Pages : 768

Mon avis :

“La sœur de la tempête” est le deuxième tome de la saga familiale “Les sept sœurs” et, si vous suivez un peu le blog, vous savez que le premier opus a été un beau coup de cœur pour moi. C’est confiante, avec de grandes attentes et impatiente de découvrir dans quels pays l’histoire allait se dérouler que j’ai entamé ma lecture.  

Nous revenons au moment de la mort de Pa Salt et cette fois, c’est l’histoire d’Alcyone ou Ally, seconde fille de la fratrie d’Aplièse que nous allons suivre. Si Maia l’ainée est plutôt calme et effacée, Ally est, quant à elle, forte, indépendante et d’un naturel jovial. Elle est celle que les autres admirent. Elle a deux passions, la musique et la navigation dont elle a fait son métier. Comme ses sœurs, lors du décès de son père, elle a reçu en héritage des indices qui la mèneront à Oslo en Norvège sur les traces de son passé, car rappelons le, Ally est une enfant adoptée comme l’ensemble de ses sœurs. Malheureusement pour notre héroïne, la mort brutale de son père ne sera pas son seul drame et elle devra faire face à bien des épreuves. 

Dans les indices qu’elle a reçus se trouve un manuscrit écrit en norvégien et signé de la main d’un certain Jens Halvorsen, compositeur et musicien de renom. C’est avec ce dernier que nous allons changer de temporalité puisqu’il relate la vie d’Anna, une jeune chanteuse d’opéra et qui aurait vraisemblablement un lien avec Ally. Cela ne sera pas notre seul bond dans le temps puisque la dernière partie du livre nous transporte à l’époque de l’occupation. L’une des forces de la série “Les sept sœurs” est qu’en plus de nous faire traverser différentes périodes historiques, nous arpentons aussi plusieurs pays. « La sœur de la tempête » nous entraîne vers la Suisse, la Grèce, l’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne, la Norvège, … ce qui n’est clairement pas pour me déplaire. 

Si dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture, je dois avouer que la première partie, elle, ne m’a pas passionnée. J’ai trouvé le démarrage lent et malheureusement peu crédible, surtout l’histoire avec Théo que j’ai trouvée très (trop) facile. Néanmoins, une fois la première moitié passée, impossible de lâcher le livre. Si j’ai trouvé cette plongée dans le monde de la musique classique norvégienne, que je ne connaissais absolument pas, intéressante, je n’ai toutefois pas été complètement séduite. Probablement la faute au fait que j’ai eu énormément de mal à m’attacher à Anna sur la première partie de sa vie. À contrario, la partie se déroulant durant l’occupation m’a totalement embarquée, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé la façon dont l’autrice a traité ce sujet ô combien délicat. 

Le style de Lucinda Riley m’a encore une fois convaincu. J’aime sa façon de nous parler d’amour, qu’il soit amoureux ou familial, de résilience, de deuil, mais surtout d’espoir. À nouveau, j’ai souri, pleuré et tremblé pour certains personnages. Contrairement au tome précédent, j’ai un peu moins adhéré à la partie culturelle, mais je pense que c’est vraiment une affaire de goût.   

En résumé, malgré une première partie qui m’a un peu moins convaincue, j’ai retrouvé avec plaisir cette saga familiale et la plume de Lucinda Riley. Je ne saurais pas dire si c’est le thème ou les personnages qui m’ont moins passionnée, néanmoins cela reste une très bonne lecture. Je me suis déjà procuré le prochain tome, “La sœur de l’ombre” et je compte bien le commencer sous peu, d’autant que de ce que j’en sais, nous allons suivre Star en Angleterre et que certains passages se dérouleront dans l’enceinte d’une bibliothèque. 

Si cela vous intéresse, je vous mets un lien vers une interview de l’autrice concernant la série ici

Liste des tomes :

Tome 1 : Maia,

Tome 2 : La sœur de la tempête,

Tome 3 : La sœur de l’ombre,

Tomes 4 : La sœur à la perle,

Tome 5 : La sœur de la lune,

Tome 6 : La sœur du soleil,

Tome 7 : La sœur disparue. 

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.