Livres, comics, mangas

« Les sept soeurs – Tome 1 : Maia  » de Lucinda Riley

Biographie de l’auteur : 

Lucinda Riley est née en Irlande. Après une carrière d’actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision, elle écrit son premier roman à 24 ans. Ses livres ont depuis été traduits dans plus de trente langues et se sont vendus à vingt millions d’exemplaires dans le monde entier. Elle figure fréquemment en tête de liste des auteurs bestsellers du New York Times et du Sunday Times.

Depuis plusieurs années, Lucinda est plongée dans l’écriture de la série Les Sept sœurs, qui suit le destin de sœurs adoptées et s’inspire de la mythologie qui entoure la célèbre constellation de la Pléiade. La saga est devenue un phénomène mondial : tous les tomes ont été n°1 des ventes. Elle est en cours d’adaptation pour une série télévisée.

Présentation de l’éditeur :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines.

La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Éditions : Le Livre de Poche

Traduction : Fabienne Duvigneau

Pages : 672

Mon avis :

Il y a bien longtemps que je n’avais pas mis cinq étoiles à un livre sur goodreads. Et bien je viens de le faire avec le premier tome de la saga à succès “Les sept sœurs” de Lucinda Riley. Si j’ai commencé cette lecture sans vraiment savoir où j’allais, je peux vous dire que j’en ressors plus que ravie, sans même avoir vu passer les 672 pages.

A l’origine il y a Pa Salt, qui décide, pour une raison que l’on ignore pour le moment, d’adopter aux quatre coins du monde celles qui deviendront ses filles. Il choisit de leur donner les noms des étoiles qui composent la constellation des Pléiades, également appelées les Sept Sœurs. L’histoire ne commence pas sous les meilleurs auspices puisque le point de départ de la saga est la mort de l’énigmatique père de la famille d’Aplièse. Ce dernier, mystérieux jusque dans sa mort va leur laisser en guise d’héritage un indice qui leur permettra, si elles le souhaitent de découvrir d’où elles viennent. Dans ce premier opus, c’est la quête de Maia, l’ainée de la famille que nous suivons. Son histoire va nous mener de Genève au Brésil, en passant par la France et l’Italie.

Maia est une solitaire, c’est aussi la seule qui vit toujours dans une dépendance de la demeure familiale, l’Atlantis. Son métier de traductrice va lui permettre de rencontrer Floriano, un écrivain avec lequel elle a déjà collaboré mais qu’elle n’a jamais rencontré en personne. Ce dernier aura une place centrale dans cette histoire car il est également historien et il va l’aider dans sa quête d’identité au Brésil. Lors de ses recherches, Maia se verra remettre un échange épistolaire entre son arrière-grand-mère Izabela et sa femme de chambre. Grâce à ce dernier le récit fait un bond dans le passé et nous changeons de point de vue et d’époque. Ce voyage dans le temps nous envoie dans les années 20 où l’on suit la vie d’Izabela.

Il y a plusieurs choses qui m’ont plu au cours de ma lecture. Pour commencer, ceux qui me connaissent savent que j’aime l’histoire et les voyages, alors découvrir comment les architectes Paul Landowski et Heitor Da Silva Costa ont réfléchi à la réalisation du Christ rédempteur a été pour moi un régal. J’ai aimé le traitement des personnages par l’autrice et plus particulièrement celui d’Izabela que j’ai trouvé très mature, en avance sur son temps. Avec elle on découvrira le Paris des années 20, ses cafés à l’instar de Closerie des Lilas où l’on croisera plusieurs personnalités artistiques de l’époque. C’est à Paris également qu’elle fera la rencontre avec Laurent Brouilly.

En toute honnêteté je ne saurais dans quelle catégorie classer Les Sept Sœurs. Nous sommes face à une saga familiale, c’est certain, mais il y a aussi de la romance, un peu d’histoire, ce qui donne un mélange des genres plutôt agréable mais difficilement classable. Si je devais donner un point négatif à ce premier tome ce serait le personnage de Maia que j’ai finalement trouvé un peu fade par rapport à son aînée.

En résumé, une lecture coup de cœur durant laquelle je ne me suis pas ennuyée une seconde. Cette rencontre avec Lucinda Riley a été un plaisir, j’ai aimé la fluidité de sa plume et je continuerai à la lire avec plaisir. J’ai hâte de continuer cette saga afin d’en découvrir davantage sur les sœurs de Maia. J’espère également que la suite nous en apprendra plus Pa Salt qui est un personnage qui m’a vraiment intriguée.

Si cela vous intéresse je vous mets un lien vers une interview de l’autrice concernant la série ici.

Liste des tomes :

Tome 1 : Maia,

Tome 2 : Ally,

Tome 3 : Star,

Tomes 4 : Cece,

Tome 5 : Tiggy

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *