Livres, comics, mangas

« Les cent objets du Japon » de Julien Giry et Aurélie Roperch

Biographie des auteurs :

Julien Giry et Aurélie Roperch sont journalistes et blogueurs. Après un premier voyage au Japon dans le cadre de différentes actions de volontariat, ils y ont séjourné plus d’un an afin de rendre compte de ses cent vues remarquables.

Présentation de l’éditeur :

Le Japon convoque un imaginaire très riche :

Kimonos de soie, tatamis, tables basses sur lesquelles boire le thé, personnages des mangas et des films d’animation… Julien Giry et Aurélie Roperch, qui ont séjourné à deux reprises dans l’archipel nippon, ont porté leur regard sur les objets caractéristiques du pays.

Confrontant leur point de vue avec celui de l’éditrice japonaise Ayako Doi, ils ont établi une liste de cent objets, qui regroupe aussi bien des symboles nationaux et des icônes de la vie quotidienne (ingrédients, jeux, ustensiles et vêtements) que des souvenirs de voyage et des chefs-d’oeuvre d’artisanat. Loin des clichés, Les Cent Objets du Japon mêle images et textes pour proposer un inventaire curieux et amusant, intime et sincère, du pays du Soleil-Levant.

224 pages

Éditeur : Elytis 

Sortie le 19 septembre 2019

Site des auteurs : Nippon100

Mon avis :

Vingt-quatre, c’est le nombre d’objets que nous possédons ou que nous avons testés/utilisés lors de notre voyage. Peut-on dire que nous sommes accros ? Oui, totalement et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons acheté ce nouveau livre de Julien Giry et Aurélie Roperch (Nippon 100) “Les cent objets du Japon” dès sa sortie. Ils comparent leur point de vue sur ces derniers, avec celui d’Aya Azu, une éditrice japonaise. C’est d’ailleurs cette dernière qui signe leur préface.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé la plume de nos auteurs. Si dans leur premier livre ils nous ont fait découvrir cent endroits du Japon (mon avis), ils nous amènent ici à la découverte de cent objets de la culture japonaise. Qu’ils soient traditionnels, issus de la pop culture ou faisant partie du quotidien, ceux décrits dans cet ouvrage n’auront plus de secrets pour vous. Le livre est divisé en huit chapitres thématiques (“Au fil des saisons”, “Fenêtre sur rue”, “Autour du foyer”, …) présentant chacun une dizaine d’objets. Cet agencement nous permet de découvrir des choses assez inédites ou en tout cas de s’éloigner des lieux communs habituels, mais aussi de découvrir l’origine de certains objets plus connus mais dont, pour ma part, je ne connaissais pas l’histoire. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié, par exemple, trouver des informations sur la pièce de 500 yens ou sur l’origine des maneki-neko.

À première vue, on pourrait penser qu’un livre sur les objets n’a rien de bien passionnant. Pour les profanes du Japon et de sa culture, ce sera d’ailleurs très probablement le cas, même si l’ouvrage s’avère tout de même suffisamment ludique et distrayant pour intéresser. Pour les autres, en revanche, nul doute que vous y trouverez votre compte. Une fois encore, la qualité des recherches et le soin apporté aux détails de ce nouvel opus font mouche. Pour l’exemple, sachez que nos auteurs ne se contentent pas de nous décrire chaque objet, préférant plutôt accompagner leurs textes de très jolies photos tout en précisant également leurs noms, inscrits en Kanji s’il vous plaît. Ce ne sont que des petits détails me direz vous, mais de mon point de vue c’est ce que fait la différence avec d’autres livres sur le sujet.

En résumé, je pense que vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette lecture. Si vous aimez les beaux livres bien écrits, dans lesquels on ressent l’investissement des auteurs, foncez, ce livre est fait pour vous. Par contre, mon portefeuille, lui, n’est pas très content car notre liste de choses à ramener s’est considérablement allongée au fil de ma lecture.

Je suis passée directement par la boutique sur le site des auteurs pour la précommande et du coup j’ai eu le droit à quelques goodies ainsi qu’une petite dédicace. C’est totalement le genre d’attention que j’aime beaucoup et si j’en juge par ce qui est inscrit sur leur site, il resterait quelques goodies disponibles. Si vous cherchez un cadeau de Noël à l’attention d’amoureux du Japon ou si vous avez tout simplement envie de vous faire un petit plaisir, n’hésitez plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *