Livres, comics, mangas

« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano

Biographie de l’auteur :

Écrivain, spécialiste en créativité et développement personnel, artiste peintre… La création est un fil rouge dans la vie de Raphaëlle. Diplômée de l’École supérieure Estienne en Arts appliqués, elle cultive sa passion des mots et des concepts en agences de communication à Paris, avant de créer sa propre structure dans l’événementiel artistique. Quant à la psychologie, tombée dedans quand elle était petite, formée et certifiée à de nombreux outils, elle en a fait son autre grande spécialité. Avec son premier roman, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une (Eyrolles, 2015), elle s’est consacrée à un thème qui lui est cher : l’art de transformer sa vie pour trouver le chemin du bien-être et du bonheur.

Présentation de l’éditeur :

–  » Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.

– Une quoi ? « 

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves…

256 pages

Editions Pocket

Site de l’auteur 

Mon avis : 

Voilà un livre qui me faisait de l’oeil depuis un certain temps mais pour une raison obscure, je n’arrivais pas à me décider à le commencer. Si je trouvais le titre plutôt engageant, j’avais un peu peur d’être déçue, comme ce fut pour cas pour d’autres titres de développement personnel.

Ici, nous suivons Camille, une jeune femme de 38 ans qui, sans être malheureuse, se sent un peu prise au piège dans sa vie. Elle a cette sensation de faire du sur place que beaucoup d’entre-nous ont déjà connue. C’est suite à un accident de la route que Camille, au creux de la vague, va rencontrer Claude. Après lui avoir prêté main-forte pour sa voiture et l’avoir écoutée lors de sa crise de larmes, ce dernier va lui apprendre qu’il est “routinologue” et qu’il peut, si elle le désire, la guider afin de sortir de sa routine et reprendre sa vie en main.

Là ou j’ai trouvé le style de l’autrice intelligent c’est dans la manière d’aborder ce “plan d’attaque”. Contrairement à d’autres livres que j’ai pu lire, les choses se font en douceur, sous forme d’exercices, ce qui permet au lecteur de se prendre au jeu et de pouvoir lui aussi mettre en pratique les conseils donnés. D’ailleurs, la préface elle-même incite le lecteur à tenter l’expérience pour profiter au mieux du livre. Tout ceci rend l’immersion plus facile, on a vraiment envie que les choses s’améliorent pour Camille. J’ai trouvé la description des ressentis et émotions assez juste, ce qui m’a permis de me glisser sans aucun mal dans la peau de notre protagoniste. Je me suis même surprise à dégainer mes très chers post-its (version ebook) afin de marquer certains passages pour plus tard, ou encore d’envoyer ces derniers à des personnes avec qui j’échangeais sur le sujet.

Malheureusement tout n’est pas parfait, j’ai déploré quelques facilités dans le déroulement des événements. À aucun moment je n’ai ressenti d’obstacle réel dans la démarche ni même la sensation que notre héroïne pourrait baisser les bras. Ce qui est dommage car finalement ça retire un peu de crédibilité à la démarche. Et que dire de la fin ? Même si je la comprends, je la trouve un peu too much et je dois dire qu’elle m’a laissée un peu perplexe.

Pour une première rencontre avec la plume de Raphaëlle Giordano je suis plutôt conquise et ce malgré les défauts listés plus haut. Je trouve son style léger, fluide, j’ai aimé ses descriptions des sentiments ou ressentis. Je pense d’ailleurs aller voir d’un peu plus près le reste de ses oeuvres.

En résumé, je ressors de cette lecture pleine de motivation, avec l’envie de bouger un peu les choses dans ma vie aussi, de ne plus absorber les émotions négatives des gens. Je recommande donc ce livre à celles et ceux qui, comme moi, recherchent un point d’entrée dans les lectures sur le développement personnel ou qui pensent qu’il est grand temps de se bouger un peu et de reprendre sa vie en main.

Envie de plus de lecture ? N’hésitez pas à retrouver tous nos avis livresques dans notre index des publications. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter (@Firelith et @Belladouce) ou Instagram (Sydouce et TeamFwiw) ou vous abonner directement à notre blog afin de ne rater aucune de nos parutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *